Éco Engagé

Thème du 31 octobre

La fin de la SQRD, le début du changement

La 21e édition de la Semaine québécoise de réduction des déchets tire à sa fin, et l’Éco sapiens termine son défilé. Nous avons rencontré certaines de ses nombreuses personnalités, et nous nous sommes posé des questions clés pour découvrir comment devenir un meilleur Éco sapiens.

Aujourd’hui, prenons tous l’engagement de donner un peu plus de place à l’Éco sapiens et, surtout, de respecter et appuyer tous les Éco sapiens, peu importe où ils en sont dans leur cheminement et leur réflexion !

Posons-nous cette dernière question pour terminer la Semaine québécoise de réduction des déchets : quelle est la prochaine action que je peux m’engager à poser pour l’environnement ?

La réponse à cette question vous est très personnelle, mais nous pouvons tenter de vous guider ! Aujourd’hui, sans nous perdre dans la philosophie et la réflexion, nous vous présentons les 10 gestes qui sont, selon nous, parmi les plus porteurs pour faire avancer la transition écologique :

  • Participer à la récupération des matières compostables ;

  • Essayer d’apporter ses contenants réutilisables et d’acheter en vrac dans un commerce. Inviter un proche pour l’initier à ce geste ;

  • Utiliser une fois les transports actifs, partagés ou en commun par semaine. Dans l’impossibilité : compenser vos émissions de gaz à effet de serre. Inviter quelqu’un à en faire autant ;
  • Manger un souper sans viande ni fromage, une fois par semaine. Inviter quelqu’un à partager ce repas ;

  • Diminuer la fréquence de ses voyages en avion ou ses croisières ;

  • Se poser la question « Est-ce que j’en ai besoin » une fois par semaine avant d’acheter ;

  • S’informer sur les plateformes électorales des partis qui se présentent aux élections municipales. Voter le 7 novembre 2021 ;

  • Discuter calmement, en tête-à-tête avec un proche des enjeux de la surconsommation, de réduction, d’écocitoyenneté ;

  • Trouver une activité d’implication sociale ou environnementale dans votre communauté, au travail ou à l’école ;

  • Partager vos inquiétudes environnementales ou sociales à un élu municipal, provincial ou fédéral. Participez à une séance du Conseil municipal de votre ville, et posez des questions sur les projets en environnement, ou sur les opportunités bénévoles.

La pause sourire et les conseils
de TI-Mé

 

S’engager pour l’environnement peut se faire de plein de façon. Nous partons tous d’un endroit différent et avons tous notre rôle à jouer. Pour certains, la première étape est de s’informer, de discuter, de challenger les enjeux et les solutions environnementaux. Cette étape de prise de conscience est peut-être la plus difficile et la plus éprouvante parce qu’elle implique un deuil de notre façon de vivre, de nos repères et même de certaines aspirations que nous pourrions avoir. Si vous éprouvez de la difficulté à accepter cette réalité, ou si vous faites de l’écoanxiété, n’hésitez pas à chercher de l’aide spécialisée, ou à nous contacter.

Le meilleur remède pour traverser un deuil ou pour vaincre l’écoanxiété est peut-être de passer à l’action ! Ouvrez-vous à votre communauté, et vous trouverez des alliés qui partagent vos valeurs et qui vous aideront à poser des gestes concrets, positifs ! Contactez-nous si vous êtes à la recherche de groupes citoyens, d’organismes ou d’opportunités de bénévolat près de chez vous !

Bon courage à tous les Éco sapiens qui s’éveillent ! Faites-vous entendre, et transformez votre communauté un geste à la fois !